Voir tous les Blog-moto
Street Bob Harley Davidson - Street Bob tous les jours

Présentation et informations sur la Harley-Davidson Street Bob..

Street Bob Harley Davidson

Ce Blog Harley-Davidson Street Bob à pour but de vous faire partager mes impressions sur cette machine.



Espace Pub Disponible

Street Bob tous les jours Street Bob tous les jours

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des motos.
Des japonaises essentiellement, et des anglaises (Triumph).
Je n'ai plus de voiture et ne roule donc qu'en deux roues depuis quelques années. J'avoue (ne vous moquez pas) avoir un BMW C1 pour les jours de pluie, et le Street Bob, quand il ne pleut pas (trop).

Le Street bob, malgré le caractère exclusif que certains voudraient lui donner est une machine très bien adaptée
à l'utilisation quotidienne.

Un coup de démarreur,et ça démarre tout seul sans se poser de question grâce à l'injection et au starter automatique, ceci quelle que soit la météo.
Le point le plus casse pied est de transporter ses bagages. Je déteste les sacoches sur ce genre de moto, et le sac à dos suffit pour transporter quelques dossiers et ses petites affaires (clefs, porte-feuille, portable, etc.)

La galère à été de trouver un moyen de trimbaler un antivol. Je me refuse à mettre un "U" dans mon sac à dos
car en cas de chute, c'est une colonne vertébrale à changer à tous les coups.
J'ai donc trouver une petite astuce consistant à tordre un peu un porte-U que l'on achète en concession, puis à le
fixer à l'avant du cadre pour coincer le "U" entre le cadre et ce porte-U. Voir ici :
http://street-bob.motorcycle-blog.fr/articles/street/bob/installer/antivol/street/bob/465.html
Cela ne nuit pas à l'esthétique de la machine et permet de transporter ce précieux accessoire sans encombres.


Coté conduite... on roule moins vite.
Je ne me la joue plus "grand prix" entre les files de bagnoles, et c'est mieux comme cela (peut être est-ce dû à
l'age - 43 ans, mais je me dis que je vivrais plus vieux comme cela).

Coté pratique, le guidon haut perché passe Bien au dessus des rétro-viseurs des voitures, et c'est plutôt
un avantage.


Coté désagréable, la pluie. Je n'avais jamais eu cela avec mes précédentes moto dont les cales pieds étaient
bien plus en arrière, mais avec le street bob (même sans avoir les commandes avancées), on
se retrouve avec les pieds et le pantalon mouillé jusqu'au genou, simplement en roulant sur route mouillée.


Coté esthétique, cette machine n'a pas besoin de grand chose tant son look a été bien pensé (cele reste une histoire
de goûts, je l'admet), les seules bricoles modifiées à ce jour sont :

- Des clignotants noircis (pour éviter le coté pustules orange)
- Un petit rétroviseur minimaliste pour alléger visuellement le guidon.
- Un retrait manu militari des cataphotes latéraux orange et rouges sur l'avant et l'arrière.
- Des petits bouchons de valves rigolos au look de boules de billards.

Les modifs à venir sont :

- Des pots US donnant un joli son
- Une roue avant de 16 et pneu de 130 pour lui donner un aspect plus bobber.

J'ai aussi pu constater un truc assez marrant car je gare mes motos sous le fenêtre de mon bureau tous les jours
depuis quelques années. Même si ma précédente Triumph attirait parfois les regards, c'est fou ce que l'écusson Harley Davidson peu provoquer sur monsieur Tout le monde.
Je n'avais jamais vu autant de monde s'arrêter pour détailler la moto sous tous ses angles.

En résumé, le Street Bob est une moto qui en jette et qui est très agréable, sur route comme en ville.
Les grands voyageurs lui adjoindront sans doute un saute vent, mais mes critères esthétiques me l'interdisent.

Posté par bobber le 12 novembre 2007 0 commentaire - Soyez le 1er! Recommander


Retour à l'accueil de notre blog


  Flux RSS