Voir tous les Blog-moto
Street Bob Harley Davidson - Street Bob / Night Rod special : comparatif

Présentation et informations sur la Harley-Davidson Street Bob..

Street Bob Harley Davidson

Ce Blog Harley-Davidson Street Bob à pour but de vous faire partager mes impressions sur cette machine.



Espace Pub Disponible

Street Bob / Night Rod special : comparatif Street Bob / Night Rod special  :  comparatif

Après le Rocker C et le Nightster, c'est le Night rod spécial qui se soumet à l'essai.

Première impression, visuelle, quelle gueule !
Dans le genre, je suis une moto de bad boys, le Nightrod spécial ne fait pas dans la demi-mesure. Noir c'est noir disait notre jojo national, moi aussi répond Harley Davidson avec ce V rod noir de chez noir. En gros, c'est vite vu, tout est noir sauf les clignotants, le feu arrière et le mince filet rouge sur les jante. La bête à une gueule ramassée et la taille du pneu arrière (240) laisse supposer que le Night rod tient par terre.

Au niveau du look, le Nightrod en jette vraiment, à faire palir un peu le Street bob.

Deuxième impression Aie !
Pourtant, la selle confortable au premier abord laissait augurer du meilleur, mais la position de conduite est pour le moins bizarre.
Tout d'abord, « petits » s'abstenir. Une fois le cul calé sur la selle, du haut de mon mètre 70, c'est tout juste si mes pieds touchent les commandes avancées. En fait, c'est soit le frein arrière, soit le sélecteur de vitesse, en basculant un peu les fesses, mais rétrograder en freinant de l'arrière est impossible si on ne fait pas minimum 1,80 mètre.

L'autre limite de la position, c'est qu'en plus d'avoir les pieds loin en avant, c'est la même chose pour les mains, car le guidon est lui aussi à perpette. Résultat, ta boucle de ceinture te rentre dans le bide pour te rappeler que tu n'es pas sur une moto de fiote et que tu vas souffrir.

En gros, si vous souhaitez partir un peu loin, choisissez le Street Bob, il vous fera beaucoup moins souffrir.

Passée cette première approche désagréable, (qui durera tout le long de cet essai), d'autres points très positifs apparaissent. Il faut dire que le modèle essayé disposait d'un joli petit échappement supertrapp. Alors là, ce son au démarrage et à l'accélération, bluffant, envoutant, bandant (pas trop quand même, sinon il y a autre chose qui va gêner en terme d'ergonomie). Un son de folie qui laisse supposer que le moteur, il en veut. Et bien oui, il en veut. On retrouve en presque mieux ce que l'on ressent à l'accélération sur un V max. Ce moulbif te catapulte loin devant tout ce qui roule à la moindre sollicitation de la poignée de gaz.

À l'approche des premiers virages, la première question que l'on se pose est « est-ce que ça tient aussi bien le parquet que l'on pourrait le croire ? ».
La réponse est oui, la Night rod special est collée par terre. Les reposes pieds racleront le sol assez vite eux aussi...

Le reste de ma promenade s'est soldé par ce qui est le plus agréable sur la night rod special, soit, jouer à l'accordéon. J'accélère comme un bourrin, je coupe, je ré-accélère comme un bourrin, je coupe... le tout sans changer de rapport. D'une part, grâce au couple phénoménal, et aussi parce que je galérais toujours autant pour chopper le sélecteur, car les accélérations me collaient les fesses au petit dosseret intégré très agréable au demeurant.

Résultat des courses, après quelques kilomètres ou mes abdos, mes bras, ma nuque, mes épaules ont crié grâce, j'ai repris le nightster, moins brutal, moins coupleux, moins frime, mais tellement plus agréable sur ces petites routes bretonnes ont nous nous baladions.

En résumé, je n'échangerai pas mon Street Bob contre deux barils de Night rod (ou alors, je les revendrai pour me repayer un Street Bob et un Nightster).

Qui gagne ?

Avantage Night rod special pour la frime (il en jette aux terrasses, franchement)
Avantage Night rod pour l'accélération
Avantages Street Bob pour tout le reste, ce Night rod special est génial pour faire le crétin pendant 20 bornes, au-delà de ça, tout est mieux sur le Street bob si vous souhaitez faire plus de 20 bornes sans devoir passer obligatoirement chez le kiné.

Posté par bobber le 9 juin 2008 2 commentaires Recommander
Commenter cet article Fermer


Le 02/08/2009 par Fabien
Excellent, ton article.

J'ai essayé la IRON 883, mais hyper déçu par la motorisation en fait, alors je cherche, je cherche..... et là je trouve ce STREETBOB super beau et bien, donc je me renseigne à droite et à gauche.

Viens faire un tour sur notre site à l'occasion http://assomoto15.jimdo.com je suis l'adminstrateur du Forum Fabien. A bientôt j'éspère
Commenter ce commentaire Fermer
Le 16/06/2008 par teddy
ouais, ouais,
mieux que le street bob, c'était perdu d'avance......
bonne route.
Commenter ce commentaire Fermer


Retour à l'accueil de notre blog


  Flux RSS