Voir tous les Blog-moto
Street Bob Harley Davidson - Street bob / Road King : le comparatif

Présentation et informations sur la Harley-Davidson Street Bob..

Street Bob Harley Davidson

Ce Blog Harley-Davidson Street Bob à pour but de vous faire partager mes impressions sur cette machine.



Espace Pub Disponible

Street bob / Road King : le comparatif Street bob / Road King : le comparatif

J'ai profité une nouvelle fois d'une visite chez le meilleur concessionnaire HD à l'ouest du Pécos pour que l'on se fasse une petite balade à la mer avec deux machines de la gamme Harley Davidson.

Cette fois, le Street Bob sera comparé avec le Road King !
Drôle d'idée me direz-vous ! C'est certain, mais en même temps, je suis sur que certains ont déjà hésité.

Le look : C'est pas de la bécane de gonzesse ! Désolé mesdames, ce n'est pas une réflexion de macho, c'est juste que la bête se pose là. On sent déjà les 370 kilos rien qu'à la regarder. On en profite aussi pour mettre ses lunettes de soleil parce que ça brille de partout, même en noire. C'est sur, ça fait moins bad boy que le Street Bob, mais ça a du chien.

Tout y est pour appeler à la balade. Le pare brise qui vous protégera des moustiques et accessoirement de la pluie, les sacoches dans lesquelles on pourra mettre tout son barda. Une selle passager sur laquelle on a pas honte d'inviter une jolie passagère (encore une reflexion de macho, je sais), en gros, un truc avec lequel on ne s'angoissera pas comme avec le Street Bob pour aller enquiller 500 bornes.

Sincèrement, elle a de la gueule. Les regards des candides qui se poseront sur la machine durant notre balade le confirmeront. C'est de la Harley dans toute sa splendeur !

Prise en main : Allez, je monte. Première impression, si le Road King fait très costaud à l'arrêt, cette sensation n'est pas désagréable une fois en selle, c'est gros, mais pas énorme. On ne se dit pas que c'est un camion. En prime, avec les pare-carters et pare sacoches, on se dit que même si on se ratatine lamentablement à l'arrêt, on ne va pas tout casser. Ça continue à briller de partout une fois dessus, entre la console centrale (très lisible), l'arrière des passing lamps chromé, les bouchons de réservoir et jauge, on en prend plein les mirettes. Ah oui, important, pour les nains d'un mètre soixante dix comme moi, les pieds touchent encore par terre car la selle est basse.

On roule : Brrrrmmmm, Klong (jusque là c'est comme sur les autres HD), on lache l'embrayage qui ne nécessite pas une poigne de cowboy. Et ca part, tout en douceur, bien en équilibre. On se demande ou est passé le poids de la mobylette !

On pose ses pieds bien à plat sur les immenses marche-pieds montés sur silent-bloc, on monte les rapports sans même salir le dessus de ses nouvelles bottes en croco grâce au renvoi de sélecteur qui permet de monter les vitesses en appuyant avec le talon.

Coté confort, entre le street bob et le road king, c'est le jour et la nuit (bien sur pour les maso, on fait encore mieux avec le nightster). D'une part l'épaisse selle moule votre popotin dans un confort extraordinaire (pour ceux qui ont peur des escarres, il y a même des selles avec gel en option). Le plus délirant, c'est le limiteur de vitesse. On se croirait dans une grosse bagnole américaine. Dès que l'on a compris comment fonctionnait ce truc bizarre, on bloque sa vitesse ou bien on accélère ou ralenti avec le petit curseur (je n'ai pas arrêté de jouer avec ce truc pendant des kilomètres).

Et puis la route continue et on se dit que si le prochain arrêt ne doit se faire que quand il n'y aura plus d'essence, ce n'est pas grave, on est assit peinard dans son rocking chair (oui, cher aussi). Le seul truc un peu gênant, c'est le guidon. C'est peut-être lié à ma petite taille, mais j'avais précédemment posé mes fesses sur un road king custom, et il m'avait semblé que la position était encore plus agréable avec le guidon « cornes de vaches » qui revenait un peu plus sur l'arrière. Si j'achetais cette moto un jour, c'est ce guidon que je mettrais.

Le truc qui me bluffera toujours chez Harley, c'est que même s'ils font des motos ou le confort est au top (je parle des grosses), on ressent toujours ces quelques vibrations qui apportent un plus indéniable en terme de sensations. Malgré les silent-blocs partout (marche-pied, guidon, moteur, selle) on ressent toujours ce super moteur qui distille ses vibrations tranquilles et rassurantes.

Les petites routes : Bien sûr, on ne se met pas d'office à attaquer les courbes comme avec un sportster, au début, on fait même franchement gaffe. Et puis au fil des kilomètres, on oublie l'embonpoint de la bête. Ceci d'autant plus que le freinage est à la hauteur du poids de l'engin.

Au passage, je fais ici un appel de phare au possesseur de la 650 SV (suzuki) qui s'est dit qu'ils allait se bouffer proprement les deux Harley qu'il dépassait, et que nous avons atomiser gentiment pour ne lui laisser voir que nos feux arrières à des vitesses que les radars réprouvent. Ceci pour dire que ce gros tracteur en a sous le moulbif. Et en prime, vu que l'on ne sent pas trop la vitesse, on peut y aller à 180 km/h pendant des kilomètres sans se fatiguer (si Sarko passe par ici, je dirais que c'est une faute de frappe ou que j'étais à l'étranger).

En résumé : Je n'échangerai pas encore mon Street Bob cette fois, mais ceci principalement pour des raisons esthétiques. Le grand pare brise, je trouve que ça fait camion. Pour des raisons tarifaires aussi parce que si on compte au kilo, c'est raisonnable, mais au total, cela fait cher tout de même. Et puis parce que tant que je n'ai pas les moyens de me la payer (et avec toute la mauvaise foi dont je sais faire preuve), je dirais que c'est une bécane de vieux. Et puis une fois vieux, j'aurais les moyens, tout s'arrangera.

Le match :
Avantage Road King pour le confort, il n'y a pas photo.
Avantage Road king pour les gadget, j'adore ce limiteur de vitesse ;-)
Avantage Street Bob pour le prix
Avantage Street Bob pour le look (je préfère son coté canaille)
Avantage Street Bob pour la maniabilité (Le Road King n'est pas un camion, mais pour faire demi-tour dans une rue, la marche arrière serait la bienvenue)

… Et parce qu'un Street Bob, ça claque :
http://street-bob.motorcycle-blog.fr/articles/video/street/bob/harley/davidson/streetbob/fatboy/video/105.html

Posté par bobber le 26 juillet 2009 0 commentaire - Soyez le 1er! Recommander


Retour à l'accueil de notre blog


  Flux RSS